Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ASA PNE

ASA PNE

Association pour le Suivi de l’Aménagement Paris Nord – Est


Concertation Paris Nord - Est

Publié par ASA PNE sur 19 Mai 2009, 14:41pm

Catégories : #Paris Nord Est

   
    
- périmètre du secteur d'aménagement Paris Nord - Est.
  

Compte-rendu de réunion ‘’concertation Paris Nord –Est’’ du 25 juin 2009
 

Il y a bientôt un an, quand ASA PNE 18 a eu l’idée de créer une structure associative pour accompagner les projets d’aménagements sur Paris Nord – Est, l’association a demandé que soit réactivé le comité permanent de concertation et que dans la foulée se tienne une réunion publique d’information et de concertation sur les opérations urbaines prévues sur le secteur.

Au bout de plusieurs mois de discussions et de relances, un comité de concertation s’est tenu le 11 juin 2009 à la Mairie du 19e en prélude à une réunion publique qui s’est tenue le 25 juin en Mairie du 18e.

 

Voici une petite synthèse des sujets et questions qui ont été abordés au cours de cette dernière réunion :

Selon Anne Hidalgo, 1ère adjointe au Maire de Paris chargée de l’Urbanisme et de l’Architecture, le secteur Paris Nord –Est revêt une dimension stratégique et métropolitaine. C’est l’emprise la plus importante (200ha) de tous les secteurs d’aménagements de Paris et celle qui peut développer le plus de synergies avec ses voisins de la petite couronne.

Les projets sont importants par la nature des différentes opérations urbaines prévues ainsi que par les dessertes et réseaux de transports qui vont se développer.  

 

En termes de réseaux et d’infrastructures de transports, il est prévu :

Þ Le prolongement de la ligne 12 du métro jusqu’à Mairie d’Aubervilliers d’ici 2012

Þ La mise en service du tramway T3 jusqu’à Porte de la Chapelle fin 2012

Þ La mise en service de la gare Eole Evangile (RER E) fin 2015

Þ La mise en service de la ligne CDG Express à l’horizon 2016 (projet piloté par l’Etat)

Þ L’arrivée du Tram’ y (T8) à Eole Evangile en 2017, en connexion avec le RER E pour la liaison avec Epinay et Villetaneuse.  

Selon François Leclercq, l’architecte-urbaniste chargé des études sur le secteur, les territoires de Paris Nord – Est sont fortement marqués par les réseaux. Ceci engendre une nouvelle polarité autour de ces réseaux qui ‘’doivent être garants de la ville desservie’’

                                


L’implantation d’un grand établissement public sur le secteur :

Le campus Nicolas de Condorcet sera le 1er pôle universitaire européen consacré aux sciences humaines et sociales.

En 2012, il devrait accueillir 12000 étudiants.

Il sera implanté sur deux sites reliés par la ligne 12 du métro :

Þ A Paris 18e, porte de la Chapelle à l’emplacement de l’ancienne Gare Dubois (30000m²)

Þ A Aubervilliers, le long de la rue des Fillettes (100000 m²)

Les secteurs d’opérations urbaines :

 

.ZAC Claude Bernard - 19e

Il s’agit du secteur d’aménagement le plus avancé. L’enquête publique a eu lieu. Les promoteurs ont été choisis et les travaux de préparation des sols, voieries et réseaux sont achevés.

Le projet d’aménagement concerne 400 logements, 50000m² de bureaux et de locaux d’activités,

des commerces, un pôle de loisirs dont le contenu reste à définir.

Le démarrage des constructions est prévu d’ici fin 2009 pour un projet qui sera opérationnel courant 2013.

.Macdonald Eole Evangile - 19e

Création d’un nouveau quartier autour d’un pôle de transport multimodal permettant les liaisons Tramway T3/T8 et RER E.

Le projet phare de ce secteur concerne la construction de la gare Eole Evangile pour une mise en service prévue fin 2015.

Ce projet sera précédé d’ici fin 2012 par la construction du pont d’Aubervilliers et l’arrivée du tramway T3. Un programme bâti à l’emplacement des entrepôts actuels prévoit des logements, des activités économiques, des commerces et des équipements de proximité.

Des espaces verts sont prévus avec la création d’une promenade plantée menant au quai de la Gironde.

.Chapelle International - 18e

Ce secteur situé entre le rond-point la Chapelle et la porte de la Chapelle sera constitué d’un nouveau quartier résidentiel en cœur d’ilot combiné à un projet de fret ferroviaire.

A titre indicatif, le programme prévisionnel comprend 600 à 700 logements, des espaces verts, des activités de bureaux et de services, des commerces et quelques équipements publics.

L’équipe d’architecte-urbaniste a été désignée en mai dernier : il s’agit de l’agence A.U.C (Djamel Klouche). La SNEF (Société Nationale des Espaces Ferroviaires) est chargée de coordonner les études pré-opérationnelles.

Le projet fait l’objet d’un comité de suivi mis en place début 2009 dont la prochaine réunion est prévue mi septembre 2009.

.Gare des Mines/Fillettes - 18e

L’emprise de ce secteur couvre Paris et Plaine Commune. C’est le 1er projet intercommunal de Paris Nord – Est prévoyant la couverture du périphérique de manière à établir une continuité urbaine entre Paris et ses voisins.

Un protocole et une convention de groupement de commande ont été signés par les deux communes. Un comité de suivi dans le cadre de la concertation sera mis en place prochainement.

L’opération constituée de deux ZAC comprendra des logements, des équipements publics  et  des activités commerciales.

.Chapelle Charbon - 18e

L’aménagement de ce secteur répond au souci de désenclaver le quartier Evangile au sud et le relier au quartier Charles Hermite au nord. Une promenade paysagère sera réalisée entre la rue de la Chapelle et le cours d’Aubervilliers.

Les fonctions dévolues seront essentiellement tournées vers le logement et les activités économiques en intégrant notamment le devenir de CAP 18 et des entrepôts Ney.

Le démarrage du chantier de ce secteur dépendra de l’avancement des travaux sur CDG Express.

.Porte de la Chapelle - 18e

Ce secteur stratégique fera l’objet de profondes restructurations urbaines.

C’est le secteur qui a été choisi pour accueillir une partie du pôle universitaire sur l’emprise des anciens établissements Dubois. Un nouvel aménagement de grande envergure doit être envisagé avec notamment la reconfiguration des accès autoroute A1 et périphérique.

C’est enfin le secteur qui avait été sélectionné pour recevoir des immeubles en hauteur et que nous évoquerons au chapitre des « questions ».

                                         


Les actions de Développement Durable sur le secteur Paris Nord –Est :

Un programme exemplaire sera entrepris dans le domaine de l’environnement et du Développement Durable.

Plusieurs axes font d’ores et déjà l’objet d’études et de solutions préconisées :  

.La géothermie profonde, par des forages situés en bordure du périphérique et du canal St Denis : cette solution proposée par la CPCU consiste en un système de chaleur par boucle d’eau chaude, puisée à 1600m de profondeur.  

.La récupération des eaux pluviales.  

.Le système de phytoremédiation, qui consiste à absorber la pollution de surface par les  plantes(expérience menée sur la ZAC Claude Bernard).

Les emprises de Paris Nord – Est étant essentiellement situées prés des voies ferrées et des canaux, les transports liés aux futurs chantiers se feront par le fer et par l’eau.

 

Enfin, dans le cadre de la Politique de la Ville concernée par les différents quartiers du secteur Paris Nord - Est, il faut noter que des actions de proximité ont été mises en place dans les domaines tels que la circulation Nord – Est (traverse Ney – Flandre) l’emploi, l’insertion professionnelle, la médiation sociale…D’autres actions de ce type seront développées dans les prochains mois et viendront renforcer les initiatives dites de ‘’gestion urbaine de proximité’’.


Débat avec la salle :
De nombreuses questions ont été posées par le public et les représentants associatifs présents dans la salle.
Elles ont portées essentiellement sur les conditions de réalisation des différentes opérations urbaines ou de réseaux : les nuisances générées durant les travaux, les interrogations en matière de densité et de sécurité, les espaces verts, la préservation des fontaines de la porte de la Chapelle…

La représentante d’une entreprise implantée sur le secteur Macdonald s’est inquiétée du manque d’information et de gestion de la part de l’aménageur. Elle s’interroge sur la volonté de  la Ville de maintenir des activités économiques sur le site alors que la situation de l’emploi est mauvaise et qu’il faut plutôt encourager les entreprises à rester en leur proposant des conditions de relogement acceptables.

Le représentant de l’association PBE (Paris Banlieue Environnement) n’est pas d’accord avec le tracé du tramway dit ‘’manivelle’’ et dénonce aussi les conditions de la concertation sur Paris Nord - Est en demandant qu’une instance du type Paris Rive Gauche (13e) soit mise en place sur PNE.

Cette dernière préoccupation rejoint celle exprimée par ASA PNE 18 qui demande que le Comité Permanent de Concertation s’organise à travers des modalités plus opérationnelles en y associant les différents acteurs le plus en amont possible des projets (voir la charte d’engagements et d’orientations dans rubrique ‘’Présentation de l’association’’).

De son côté ASA PNE 18 pose trois questions qui portent sur l’aménagement de la Gare des Mines (marché des 5 continents), la réflexion sur les immeubles en hauteur et le futur tracé de la liaison CDG Express.

Sur le projet d’installation d’un marché des 5 continents à la Gare des Mines, il est répondu que ce projet est toujours d’actualité et qu’il devrait figurer parmi les équipements phares du secteur (rappelons que le président de la Communauté Urbaine de Plaine Commune y était opposé jusqu’à maintenant !). Affaire à suivre…

Sur le projet d’installer des immeubles en hauteur, il est répondu que le sujet n’est pas à l’ordre du jour mais que toutefois il n’est pas écarté dans la perspective de discussions futures avec la Plaine Saint-Denis. Là aussi affaire à suivre…

Enfin sur CDG Express, la question porte sur le débat ‘’polémique’’ qui a lieu en ce moment entre les représentants de l’Etat et la Ville de Paris. Cette dernière, soutenue par les riverains et associations, demande que ce projet fasse l’objet d’un enfouissement.

Un protocole d’accord entre la Préfecture et la Mairie de Paris est sur le point d’être signé afin que les études de faisabilité pour l’enfouissement soient lancées dans les meilleurs délais.
 

Dans les prochaines semaines, ASA PNE 18 analysera en détail les contenus des projets soumis à concertation. L’association invite les habitants et usagers qui le souhaitent de se rapprocher d’elle et de faire part de leurs observations quant aux partis d’aménagements proposés.

Selon sa méthode, elle réunira des groupes de travail et de réflexion permettant de déboucher sur des propositions concrètes à travers les différentes thématiques que sont le cadre de vie, l’environnement, les formes urbaines, les équilibres sociaux, le développement économique, la mobilité, les déplacements… 

Soucieuse que les questions de cadre de vie et d’environnement soient au cœur des préoccupations de la Ville, ASA PNE veillera à la cohérence urbaine et paysagère des projets.


Vous pouvez téléchargez la présentation du comité de concertation Paris Nord - Est et le compte-rendu de la Ville du 25 juin 2009 avec le lien suivant :

http://www.paris.fr/pro/Portal.lut?page_id=9757&document_type_id=4&document_id=84921&portlet_id=24239&multileveldocument_sheet_id=16136   

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents