Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASA PNE

ASA PNE

Association pour le Suivi de l’Aménagement Paris Nord – Est


Relance du fret ferroviaire : quel impact pour Chapelle International ?

Publié par ASA PNE sur 14 Septembre 2020, 15:24pm

Catégories : #Chapelle Inter

Cet été le Premier Ministre a fait un certain nombre d'annonces pour relancer le fret ferroviaire qui depuis plusieurs années est dans une bien mauvaise passe. Des annonces bienvenues par la profession même si celles-ci ne semblent pas à la hauteur de l'enjeu. Ainsi les opérateurs du fret ferroviaire réclament depuis plusieurs mois un plan d'au moins 10 milliards d'euros (voir article ci-dessous) quand le Gouvernement dans son plan de relance présenté il y a quelques jours prévoit 11 milliards d'euros pour la totalité des transports dont 4,7 milliards d'euros pour la SNCF et dont une petite partie seulement serait consacrée au fret. On est loin du compte ! 

Des mesures a minima !

Les mesures concernent la gratuité des péages jusqu'à la fin de l'année et 50% de leurs prix pour toute l'année 2021, l'aide au financement du "wagon isolé" qui permet à un opérateur de transporter des marchandises en quantité limitée (cette disposition pourrait peut-être favoriser la mise en service du terminal de Chapelle International !) ou encore la création "d'autoroutes ferroviaires".

Ces mesures sont-elles de nature à créer un choc et à favoriser un retournement de situation du transport de marchandises de la route (90% de l'activité en 2019) vers le rail (10%) ? Certainement pas à court ou moyen terme toujours selon les professionnels. Et c'est malheureux quand on imagine que le développement du transport ferroviaire serait une mesure forte de transition écologique avec une consommation de CO2 de 10 fois inférieure à celle du transport par la route...

Sur Chapelle International, entre espoir et incertitude

Ainsi les mesures annoncées peuvent-elles avoir un impact sur le démarrage des navettes à Chapelle International après plus de deux ans de retard sur le calendrier prévu ? On en doute et il faudra interroger l'aménageur SOGARIS pour savoir où il en est de ses démarches auprès des chargeurs, les donneurs d'ordre de transports des marchandises.

A sa demande en juillet 2019, nous avions rencontré le député de Paris Pacôme Rupin, rapporteur de la loi sur les mobilités. Il souhaitait nous entendre sur la situation de Chapelle International. Nous lui avions dit que des mesures fortes d'incitations devaient être prises par le Gouvernement pour relancer le fret ferroviaire et conséquemment assurer le démarrage du terminal de Chapelle International pour lequel plus de 70 millions d'euros ont été investis. Si les dispositions gouvernementales vont dans le bon sens, ces dernières répondent-elles au contexte du terminal de Chapelle International qui prévoyait dans son business plan la rotation de 4 navettes journalières ? Peut-être que la réponse viendra dans quelques semaines si les opérateurs trouvent leur compte et leur équilibre dans un modèle de transport plus vertueux et plus sobre sur le plan énergétique...   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents