Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASA PNE

ASA PNE

Association pour le Suivi de l’Aménagement Paris Nord – Est


Gare du Nord 2024 : un projet à revoir qui tourne le dos au 18e !

Publié par ASA PNE sur 16 Janvier 2020, 05:54am

Catégories : #Deux gares

Il n'a échappé à personne que la Gare du Nord est dans le 10e arrondissement mais qu'elle regarde aussi du côté du 18e ! Ainsi nous pensons qu'il n'est pas concevable, au moment où se construit "Paris Nord-Est élargi", que la transformation de la gare soit traitée à l'échelle de la parcelle cadastrale ne prévoyant pas d'ouverture vers le nord, sur le boulevard de la Chapelle. C'est pourquoi nous avons déposé, dans le cadre de l'enquête publique qui vient de se terminer, une contribution spécifique en faveur de la création d'un accès à la gare depuis le boulevard de la Chapelle. Ce texte élaboré par un membre de notre association, Baptiste Essevaz-Roulet, pour ASA PNE présente plusieurs arguments qui militent en faveur de la création de cet accès que l'étude d'impact n'a pas retenu ou sous-estimé en matière de flux de déplacements provenant notamment du secteur de la Chapelle, en constante croissance, avec tous les aménagements en cours et à l'étude (Chapelle International, Chapelle Charbon, Gare des Mines-Fillettes, Hébert...).

Il est à noter que dans le rapport des experts missionnés par la Ville de Paris (document à télécharger en fin de rubrique), il est indiqué ceci ''Au nord, le contact de la gare avec le boulevard de la Chapelle n'est inclus que très ponctuellement dans le permis de construire, ce qui est regrettable...La gare du Nord ne peut continuer à tourner le dos à cette partie de Paris et de la métropole en plein développement".

L'intégralité de la contribution est à retrouver ci-après dans le fichier PDF.

Puis toujours dans le cadre de l'enquête publique, une seconde contribution a été déposée par l'association pour s'opposer en l'état à la délivrance du permis de construire du projet dans son ensemble tel qu'il est conçu aujourd'hui par la maîtrise d'ouvrage. La voici :

"L'Association pour le Suivi et l'Aménagement Paris Nord-Est (ASA PNE) s'oppose à la délivrance du permis de construire portant sur le projet de transformation de la gare du Nord. Elle s'y oppose car elle est contre le parti d'aménagement proposé par les maîtres d'ouvrage et le montage juridico-financier du projet très éloigné d'un accord de concession. La création d'une co-entreprise avec la société gestionnaire Ceetrus, filiale du groupe Auchan, ouvre la voie à la privatisation de la gare puisque cette société sera actionnaire à hauteur de 66% contre 34% pour Gares & Connexions. Il s'agit là d'une opération qui porte atteinte au statut d'équipement public et d'intérêt général des gares.

Sur le plan de l'aménagement proposé, il va bien au-delà d'une modernisation nécessaire de la gare pour en améliorer les flux et les conditions d'accueil et de confort des usagers. Ce projet pharaonique met en avant l'extension des galeries marchandes et des services de loisirs (salle de spectacles, salles de sport !) qui n'ont rien à voir avec la modernisation de la gare afin de l'adapter à la croissance des flux et à sa nécessaire régulation. Si dans le projet, il est prévu de bien distinguer l'organisation des ''Arrivées'' et des ''Départs'', celle-ci doit répondre à une meilleure fluidité des circulations à l'intérieur de la gare. Ces dernières ne doivent pas être ''polluées'' par l'ampleur des aménagements marchands de nature à sur densifier ce quartier du 10e arrondissement déjà très congestionné. Nous estimons que sur le plan du bâti, le projet porte atteinte à l'édifice de l'architecte J.I.Hittorf, notamment avec la réalisation des passerelles.

Si nous sommes favorables à la modernisation de la gare du Nord, avec nos amis du Collectif "Retrouvons le Nord pour la gare du Nord", nous demandons que soit étudiée une solution alternative d'une gare intermodale, ouverte sur le 18e arrondissement (ce que ne prévoit pas le projet actuel) comme le développe la contribution de Monsieur Essevaz-Roulet , adaptée aux besoins des usagers qui relève de la sobriété environnementale et financière, respectueuse d'un patrimoine architectural exceptionnel
".

A suivre les rapports d'expertise de la Mairie de Paris et deux articles de presse dont l'un évoque "le front du refus" qui s'organise :

Photo : Ville de Paris@Jacques Leroy

Photo : Ville de Paris@Jacques Leroy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents