Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ASA PNE

ASA PNE

Association pour le Suivi de l’Aménagement Paris Nord – Est


Site de la gare Hébert : le projet présenté aux habitants

Publié par ASA PNE sur 16 Janvier 2017, 18:18pm

Catégories : #Hébert

Comme nous l'annoncions dans notre article du 2 janvier (à lire plus bas), le site Hébert va faire l'objet d'un aménagement urbain dans le cadre des opérations de Paris Nord-Est. Le projet a été présenté le 10 janvier par les élus de Paris et du 18e (Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris chargé de l'urbanisme, Eric Lejoindre, Maire du 18e et son adjoint à l'urbanisme Michel Neyreneuf), de l'aménageur Espaces Ferroviaires, des équipes de maîtrise d'œuvre (agence Schorter, atelier Losty...) et de l'agence Trait Clair missionnée pour la concertation.

Selon la Mairie et l'aménageur, l'opération Hébert (5,2 ha) s'inscrit dans le prolongement de la zone économique initiée par Macdonald et le secteur Rosa Parks en pleine mutation urbaine. Elle est donc destinée à avoir une "vocation mixte habitat/emploi" avec 56 000 m² de surfaces d'activités générant 3 500 emplois et 56 000 m² de logements dont 60% sociaux, 10% intermédiaires et 30% privés (800 lots au total). A cela s'ajoute deux équipements (crèche et groupe scolaire) et un espace vert de 4 000 m².

Des contraintes de libération d'activités existantes sur le site (logistique, police des transports...) font que le chantier de démolition sera étalé sur plusieurs années de fin 2018 à 2022/2023, d'autant qu'il faudra tenir compte des travaux du CDG Express prévus à la pointe nord-est du site. Les premières livraisons de programmes ne devraient pas intervenir avant fin 2021.

Le calendrier de la première phase de la concertation a été communiqué. Il prévoit toute une série de rencontres jusqu'à juin 2017, date à laquelle une seconde réunion publique sera organisée. Le premier rendez-vous est fixé le samedi 21 janvier à 11h (métro Marx-Dormoy) pour une marche exploratoire sur le site. Inscription conseillée à l'adresse dédiée : projethebert@espacesferroviaires.fr  La présentation faite lors de la réunion est à télécharger à travers : Support de présentation réunion de concertation 10 janvier 2017

Le commentaire d'ASA PNE

Comme nous l'avons déjà dit, c'est un projet dense et très minéral pour accroître l'offre de logements et de bureaux (voir notre rubrique : http://asa-pne.over-blog.com/2016/11/protocole-foncier-entre-la-ville-de-paris-et-la-sncf.html). Sur 112 000 m² de surfaces bâties, il est prévu seulement...4 000 m² d'espaces verts, soit 3,6% de l'emprise totale ! Une misère, même si le projet intègre en plus "une trame verte renforcée" en direction des espaces de respiration situés aux alentours. En dehors des équipements associés aux logements (crèche, école), aucun autre équipement de nature socio-culturelle et/ou sportive n'est prévu. Si nous approuvons l'idée de réaliser sur le site un pôle tertiaire favorisant l'activité économique et l'emploi, nous sommes très réservés sur le nombre de logements annoncés et sur la programmation d'ensemble...Autrement dit, avec un tel aménagement, nous nous acheminons à la fabrication d'un morceau de ville pour dormir, travailler... et consommer la semaine pendant les heures de travail. Quid de la vie de quartier, quid de lieux dédiés pour les résidents et quid de l'animation le soir et le week-end ? De nombreux participants à la réunion dont ASA ont réagi au contenu du projet qu'ils jugent déséquilibré et sur dimensionné par rapport à la superficie de l'emprise. Une programmation qui, par sa nature, aura un impact environnemental en favorisant la production d'ICU (îlot de chaleur urbain). Le risque de fabrication d'un ghetto urbain entre rue et rail est bien là ! Espérons que la concertation permettra de corriger ces orientations urbaines qui semblent éloignées d'une organisation harmonieuse de la ville. Sur le plan de la concertation et contrairement aux usages, il ne nous a pas échappé que l'équipe de maîtrise d'œuvre (urbaniste, architecte, paysagiste) a été désignée sans que des représentants de riverains y aient été associés comme sur l'opération Ordener-Poissonniers !  

Une bonne nouvelle ! Face à nos demandes réitérées, du soutien de certains élus et de la garante, nous avons obtenu qu'une réunion du Comité de Concertation à l'échelle de Paris Nord-Est se tienne dans les prochaines semaines (début mars vraisemblablement). Ce rendez-vous permettra de faire le point sur l'état d'avancement des projets et, avec notre analyse critique et argumentée, de tenter de comprendre la stratégie d'aménagement de la Mairie de Paris sur le grand territoire.  

A suivre, la vue aérienne du site et les photos de la réunion du 10 janvier de Jean-Claude N'Diaye.

Vue aérienne de la gare Hébert (photo c marc et stephane bemotion/Espaces Ferroviaires) et réunion publique du 10 janvier 2017  (Photos J.C.N'Diaye)
Vue aérienne de la gare Hébert (photo c marc et stephane bemotion/Espaces Ferroviaires) et réunion publique du 10 janvier 2017  (Photos J.C.N'Diaye) Vue aérienne de la gare Hébert (photo c marc et stephane bemotion/Espaces Ferroviaires) et réunion publique du 10 janvier 2017  (Photos J.C.N'Diaye)

Vue aérienne de la gare Hébert (photo c marc et stephane bemotion/Espaces Ferroviaires) et réunion publique du 10 janvier 2017 (Photos J.C.N'Diaye)

Un nouveau secteur sur Paris Nord-Est : le site de la gare Hébert   (2.01.2017)

Parmi les projets identifiés dans le protocole foncier Ville de Paris / SNCF, sur le périmètre élargi de Paris Nord-Est, figure la gare Hébert. Sur une emprise de plus de 5 ha, le site Hébert est une friche ferroviaire située face à CAP 18 entre la rue de l'Evangile et le faisceau de la gare de l'Est. Après Chapelle International, la gare des Mines, Ordener-Poissonniers et Chapelle Charbon, le site Hébert sera le 5ème projet d'aménagement de PNE à être lancé dans le 18e. Mardi 10 janvier à 19h, une réunion publique est organisée en Mairie du 18e pour présenter le projet aux habitants avant le lancement du processus de concertation (une marche exploratoire sur site est prévue le samedi 21 janvier à 11h). En décembre, ASA PNE a été consulté par l'agence "Trait Clair", missionnée par Espaces Ferroviaires, pour échanger sur le projet et voir dans quelles conditions la concertation puisse s'organiser de façon la plus optimale. A ce stade, les ''intentions urbaines" de l'opération prévoient 700 à 800 logements (dont 60% de logements sociaux), 45 000 m² de bureaux, 15 000 m² d'activités de logistique et de commerces, un groupe scolaire...Cet ensemble devrait générer 4 000 emplois sur le site. Des espaces publics et une ''liaison'' verte dont il faudra préciser l'ampleur sont également prévus. Selon un calendrier prévisionnel qui va de 2018 à 2022, l'ambition du projet est de créer un nouveau pôle tertiaire en lien avec le quartier de Rosa Parks en pleine mutation urbaine comprenant l'entrepôt Macdonald, les nouvelles mobilités et la création prochaine de l'Ilot fertile de "Réinventer Paris". 

ASA PNE sera très attentif à l'élaboration de ce projet contribuant à rendre la ville encore plus dense (voir notre rubrique : http://asa-pne.over-blog.com/2016/11/protocole-foncier-entre-la-ville-de-paris-et-la-sncf.html) ! La prévision de logements paraît excessive au regard d'un site très enclavé le long des voies ferrées. Dans un environnement déjà bien pourvu, la proportion de logements sociaux devra être reconsidérée sur la base de discussions que nous avons préalablement engagées en 2015 avec Ian Brossat, l'adjoint à la Maire de Paris chargé du logement et élu du 18e. Il avait été convenu d'un pourcentage qui n'irait pas au-delà de 50% dont une part substantielle de logements étudiants et jeunes travailleurs. Pour l'équilibre du projet, il faudra veiller à une répartition harmonieuse entre les espaces bâtis et les espaces non bâtis.

Puis, s'il se réalise, l'aménagement du terrain Hébert devra tenir compte de la contrainte CDG Express dont la ligne traversera le site pour rejoindre le faisceau nord par Chapelle Charbon et la porte de la Chapelle. 

Des interrogations sur la stratégie globale d'aménagement du territoire

Bien entendu, ASA participera à la réunion du 10 janvier et fera part des premières réflexions que lui inspire ce projet. A cette occasion, nous ne manquerons pas d'interpeller Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris chargé de l'urbanisme, qui n'a toujours pas répondu à notre demande légitime de réunir le comité d'organisation de la concertation (COC) de Paris Nord-Est conformément à la charte ! De nouveaux projets ont été annoncés depuis l'automne 2015 (Ordener-Poissonniers, Chapelle Charbon et Hébert aujourd'hui), d'autres sont en stand-by à l'instar de la gare des Mines et de la requalification de la porte de la Chapelle. Il est donc nécessaire de remettre ces projets en perspective dans la stratégie d'aménagement de la Ville à l'échelle du grand territoire.    

A suivre, le diaporama de la friche ferroviaire et le visuel du contexte urbain de la gare Hébert.

Site de la gare Hébert : le projet présenté aux habitants
Site de la gare Hébert : le projet présenté aux habitants
Site de la gare Hébert : le projet présenté aux habitants
Site de la gare Hébert : le projet présenté aux habitants
Vues du terrain de la gare Hébert  -  Photos ASA PNE / Contexte d'aménagement urbain : Mairie de Paris

Vues du terrain de la gare Hébert - Photos ASA PNE / Contexte d'aménagement urbain : Mairie de Paris

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents