Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ASA PNE

ASA PNE

Association pour le Suivi de l’Aménagement Paris Nord – Est


Centre humanitaire à la porte de la Chapelle : les riverains veulent des garanties

Publié par ASA PNE sur 23 Septembre 2016, 14:18pm

Catégories : #Actualités

A l'initiative d'ASA PNE, un courrier a été transmis fin de semaine dernière au Maire et aux élus du 18e afin qu'ils soutiennent la proposition de création d'une instance permettant d'évaluer l'impact qu'aura le centre d'accueil de migrants sur l'environnement de la porte de la Chapelle. Nous avons demandé que cette proposition soit prise en compte dans la délibération qui sera discutée au prochain Conseil de Paris. Plusieurs groupes politiques et élus ont d'ores et déjà apporté leur soutien à cette initiative.

Voici le texte de la note aux élus


                                                                                                                Le 15 septembre 2016

Note au Maire du 18e et aux groupes politiques de la majorité et de l’opposition du 18e en vue du Conseil de Paris des 26, 27 et 28 septembre 2016.

Centre d’accueil pour migrants à la porte de la Chapelle -

Paris 18e

Le 6 septembre 2016, Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris, a annoncé la création d’un centre d’accueil humanitaire pour migrants sur les terrains Dubois de la porte de Chapelle (Paris 18e).

Ce centre, prévu pour une durée de 18 mois, situé sur un site dédié au futur Campus Condorcet, devra être libéré pour mars 2018 au plus tard afin de ne pas remettre en cause le projet de pôle universitaire qui s’inscrit dans le cadre de la réhabilitation du secteur de la porte de la Chapelle.

Les riverains, les usagers et le tissu associatif local ont pris acte de la décision de la Maire de Paris tout en regrettant qu’aucune concertation n’ait été engagée en amont de cette décision.

S’ils comprennent la nécessité de proposer, dans l’agglomération parisienne, des solutions dignes d’accueil et d’hébergement pour la population migrante, les riverains et usagers de la porte de la Chapelle sont très réservés sur le choix du lieu d’implantation du centre d’accueil dans un environnement urbain déjà confronté à de nombreuses situations de précarité.

S’ils sont confiants sur la façon dont sera géré le centre par l’association EMMAÜS Solidarité, les riverains et usagers de la porte de la Chapelle sont préoccupés par d’éventuels rassemblements, files d’attente ou débordements (présence de passeurs à proximité) qui pourront être observés à l’extérieur sur l’espace public.

En conséquence les riverains et usagers de la porte de la Chapelle demandent que soit mis en place un comité trimestriel d’évaluation dont le rôle sera d’observer l’impact du centre d’accueil sur son environnement et de proposer, le cas échéant, des actions correctives. Ce comité paritaire sera composé de représentants institutionnels (Etat, Mairie, association gestionnaire) et de représentants de la société civile impliqués sur le territoire (associations locales, conseils de quartiers…).

Un premier comité se réunira avant la fin de l’année 2016 afin d’établir un premier bilan au terme des deux ou trois premiers mois opérationnels.

En outre, Ils demandent à la Mairie et à la Préfecture de Police d’indiquer dès à présent les dispositifs qui seront mis en place à l’extérieur du centre afin de prévenir d’éventuels troubles à l’ordre public.

Le camp humanitaire installé au coeur de Paris Nord-Est

                                                                                                                                                        10.09.2013

C'était un "secret de polichinelle" ! 

Le site choisi pour l'accueil d'un camp humanitaire au nord de Paris a été dévoilé mardi dernier par Anne Hidalgo ainsi que ses modalités de fonctionnement avec des structures mobiles pouvant accueillir 400 personnes au minimum (hommes seuls).

Ce sera à partir de mi-octobre pour une durée de 18 mois sur les terrains Dubois à la porte de La Chapelle comme nous l'indiquions fin juillet dans notre rubrique http://asa-pne.over-blog.com/2016/07/porte-de-la-chapelle-un-camp-humanitaire-sur-le-site-du-campus-condorcet.html.

Des terrains qui sont pourtant dédiés au Campus Condorcet dont, au mieux, le chantier sera décalé d'au moins deux ans et au pire, tout simplement abandonné car, d'içi là, la communauté universitaire qui prévoit d'ouvrir le pôle étudiant en 2019/2020 aura trouvé un autre terrain pour ne pas retarder son projet. C'est un très mauvais coup porté aux aménagements prévus autour de la porte de la Chapelle.

En disant cela, nous ne prenons pas une position défavorable au principe d'ouvrir un lieu d'accueil pour les réfugiés mais nous contestons le fait de le situer à cet endroit de Paris qui cumule déjà de trop nombreuses difficultés avec la présence récurente de populations en grande précarité.

Les perspectives d'amélioration de la qualité de vie des habitants de ce secteur passent par une réhabilitation urbaine qui, aujourd'hui, est sérieusement remise en cause.

Dans le contexte d'une équipe municipale qui communique à tout va sur les moyens qu'elle met en place pour "faire vivre" la démocratie participative, nous déplorons l'absence de concertation avec les représentants des riverains (associations, conseils de quartier, amicales de locataires...) en amont de cette décision qui risque d'être lourde de conséquences pour la tranquilité publique et le devenir de ce secteur de la porte de la Chapelle.

Une réunion publique d'information est prévue le mardi 13 septembre à 19h30 en Mairie du 18e, en présence du Maire Eric Lejoindre et de l'adjointe à la Maire de Paris, chargée de la solidarité, Dominique Versini.

Des représentants d'EMMAÜS SOLIDARITE qui va gérer le camp humanitaire seront présents.   

A suivre :

  • le communiqué de la Mairie annonçant la création du camp humanitaire,
  • des liens d'articles sur la présentation du projet, son organisation et des réactions suscitées.

Communiqué de la Maire de Paris et du Maire du 18e sur l'ouverture d'un camp humanitaire porte de la Chapelle - 7 septembre 2016

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents